L’Abitibi-Témiscamingue, territoire d’art et de culture

Actualités culturelles

Dès le 17 janvier, deux nouvelles expositions s'amorcent au Centre d'exposition d'Amos

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

7 janvier 2020


Paul Abraham

© Paul Abraham

Dès le 17 janvier au Centre d’exposition d’Amos,
deux expositions qui amorcent l’année 2020 en lion :

Il ÉTAIT UNE FOIS… avec Paul Abraham
et
SANS QUEUE NI TÊTE – NI VUES NI CONNUES avec Chantale Girard


Amos, le 6 janvier 2020 - C’est avec grand plaisir que le Centre d’exposition d’Amos inaugure sa programmation 2020 le vendredi 17 janvier à 17 h, et ce en présence des artistes Paul Abraham et Chantale Girard.

Jusqu’au 15 mars 2020 - dans la grande salle
IL ÉTAIT UNE FOIS…, Paul Abraham

Il était une fois … se présente comme un parcours narratif entremêlant un ensemble des créations de l’artiste Paul Abraham. Allant de peintures en 2D à des assemblages de tableaux spatialisés, de sculptures peintes, de projections vidéo – l’exposition se compose d’éléments visuels qui empruntent largement à l’univers du Pop Art et de la BD. Alternant les références au western, à la religion, aux superhéros, ainsi qu’à la culture populaire, c’est toute une mythologie nord-américaine qui se dessine dans un grand “collage” en trois dimensions. Ici, les horizons sont ceux d’une Amérique faite de contradictions, alors que des personnages se rencontrent dans un espace-temps où fiction et réalité se donnent la réplique.

Paul Abraham naît en Suisse de père italien et de mère suisse française. Dessinateur insatiable depuis son plus jeune âge, adepte de bandes dessinées, il passe des heures sur sa planche à dessin. En 1972 il part vivre en Angleterre puis s’installe en Provence où il obtient un baccalauréat option arts plastiques et histoire de l’art à l’Académie d’Aix-en-Provence suivi d’une formation à l’École des arts appliqués de Paris l’année suivante. En 1985 il termine sa formation à la School of Visual Arts de New York. De retour en France, il travaille sur de nombreux projets dans des domaines variés comme le design, le cinéma, la communication. En 1993 il s’installe à Montréal. C’est au début des années 2000 qu’il se remet à la peinture. On le retrouve régulièrement dans des projets d’exposition avec la Galerie Joyce Yahouda à Montréal. Il participe également à quelques éditions de l’évènement Art souterrain. En 2017-2018, son travail se fait particulièrement remarquer dans les Maisons de la culture à Montréal entre autres à l’occasion d’une exposition en duo dans le cadre des activités du 375e anniversaire de Montréal. Paul Abraham vit aujourd’hui à Havelock en Montérégie.
Jusqu’au 8 mars 2019 - dans les deux petites salles
SANS QUEUE NI TÊTE - NI VUES NI CONNUES, Chantale Girard

Le travail de Chantale Girard se démarque par la cohabitation picturale/scripturale au sein d’un questionnement sur la représentation de la femme. Avec la série Sans queue ni tête, l’artiste explore le corps féminin formaté tel que véhiculé dans les médias de la presse féminine. Par l’intégration à même l’image d’une narration éclatée, elle fait vivre à ses personnages colorés des aventures multiformes et incroyables. La série Ni vues ni connues contraste de la précédente par son austérité chromatique, une présence physique forte jumelée à un anonymat social et historique.

Native de Jonquière, Chantale Girard vit depuis plusieurs années à Rouyn-Noranda où elle est professeur de cinéma au Cegep de l’Abitibi-Témiscamingue depuis 1997. Elle est également coordonnatrice du département de cinéma et coordonnatrice du programme Arts, lettres et communication. Chantale détient un Baccalauréat en art (majeure en communication, mineure en études cinématographiques) de l’Université Laval à Québec et une maitrise en arts plastiques, option création en peinture de l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle est fortement impliquée dans le milieu artistique et culturel de la région entre autres par sa participation depuis plusieurs années au sein du conseil d’administration de L’Écart, lieu d’art actuel à Rouyn-Noranda ou à celui du Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue où elle a d’ailleurs été présidente. Le Centre d’exposition d’Amos a suivi le travail de l’artiste par la présentation d’expositions individuelles en 2010, 2005 et 1998. Certains se souviendront de l’exposition Femmes fatales; toutes blessent, la dernière tue qui réunissait plus de 800 petites peintures exécutées au vernis à ongles sur plaquettes de bois.
Ces expositions sont présentées selon l’horaire suivant :

Mardi de 9 h à 12 h et 13 h 30 à 17 h
Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h
Entrée libre

Le Centre d’exposition d’Amos est une institution muséale agréée par le gouvernement du Québec et qui bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.


- 30 –

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Marianne Trudel

Centre d'exposition d'Amos

exposition@amos.quebec


819-732-6070

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Nous joindre

150, Avenue du Lac
Rouyn-Noranda (Québec)
J9X 4N5

Téléphone : 819.764.9511
Sans frais : 1.877.764.9511
Télécopieur : 819.764.6375
info@ccat.qc.ca