L’Abitibi-Témiscamingue, territoire d’art et de culture

Actualités culturelles

Lancement virtuel du roman La fille de la famille de Louise Desjardins Mercredi 12 août 2020 à 11 h00

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

6 août 2020


Éditions du Boréal

© Éditions du Boréal

Le 12 août, j’achète un livre québécois!
Lancement virtuel du roman La fille de la famille de Louise Desjardins
Mercredi 12 août 2020 à 11 h00

Rouyn-Noranda/Montréal, le 6 août 2020 – C’est avec une immense joie que les représentants des Éditions du Boréal et du Réseau BILIO de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec s’unissent à l’occasion de la sortie du roman La fille de la famille de l’autrice Louise Desjardins pour présenter, en ligne, une rencontre/discussion virtuelle avec la romancière et amie, Jocelyne Saucier (Il pleuvait des oiseaux) le mercredi 12 août à 11h00. Dans le cadre de la journée Le 12 août, j’achète un livre québécois!, cette dernière nous fera entrer dans l’univers lumineux de Louise Desjardins.

En direct sur ZOOM
Cette invitation est ouverte à toutes et à tous sur la plateforme ZOOM. Les personnes invitées pourront voir et entendre l’entrevue d’une durée d’environ 30 minutes. À la fin de l’entretien, un segment réservé aux questions des participants est prévu.
Ne manquez pas cette rencontre amicale entre ces deux écrivaines où Jocelyne Saucier saura nous faire découvrir le roman La fille de la famille mais aussi, sans doute, des aspects plus personnels de l’univers de Louise Desjardins.
Informations à retenir






La présentation de ce lancement virtuel est organisée en partenariat avec les Éditions du Boréal, le Réseau BIBLIO ATNQ et ses 70 bibliothèques affiliées ainsi que les bibliothèques municipales d’Amos, de Val-d’Or, de La Sarre et de Rouyn-Noranda.
Le roman de Louise Desjardins La fille de la famille sera disponible à votre librairie agréée dès le 11 août 2020.

Le livre
Quel est ce pays où on asperge les enfants de Flytox avant une balade en forêt ? Où on prend du valium en famille la veille d’un mariage ? Où seul le père, et non la mère, peut déclarer une naissance à l’État civil ? Où une femme a besoin de la permission de son mari pour faire un emprunt à la banque ? Où les garçons sont rois et où des frères préfèrent emprunter le trottoir opposé plutôt que d’être vus en train de marcher en compagnie de leur sœur ? Sans doute une contrée lointaine attardée dans un autre siècle ? Ou le lieu imaginaire de quelque roman dystopique ? Pas du tout. En fait, il s’agit d’un pays très réel, très proche, le nôtre, pendant les années 1960 et 1970.

Avec une délicieuse ironie, sans jamais forcer le trait, Louise Desjardins nous invite à parcourir cet étrange pays à travers le regard candide de son héroïne. Adolescente, elle doit se tirer d’affaire au cœur d’une maisonnée qui vit sous l’empire des hommes, père et frères. Jeune mariée, enseignante, elle apprend qu’il lui faut une permission spéciale de l’évêque pour donner son cours sur Madame Bovary au collège, et qu’elle n’aura droit à aucun congé quand elle accouchera, alors que son conjoint se verra octroyer trois jours pour se remettre de ses émotions. Mais, peu à peu, nous découvrons que c’est aussi un monde en pleine transformation. Les décisions de l’évêque semblent soudain moins importantes, et les anciens religieux se font d’enthousiastes professeurs à l’université, tandis que les jeunes enseignants sont bien plus désireux de changer le monde que de transmettre des savoirs. Et qu’une femme peut décider de quitter sa maison de banlieue et ses enfants pour louer un six et demie sur le Plateau-Mont-Royal sans que mort s’ensuive.

Avec force et rythme, et juste ce qu’il faut d’éléments historiques, Louise Desjardins raconte ici le parcours d’une femme. Une femme qui répond à l’appel de la liberté et d’une vie pleinement vécue. D’une femme qui, quand elle regarde derrière son épaule et revoit l’époque qu’elle a traversée, a l’impression, oui, d’être une survivante.

Louise Desjardins

Née à Rouyn-Noranda, Louise Desjardins a publié plusieurs recueils de poésie. La Love (1993), son premier roman, lui a valu le Grand Prix du Journal de Montréal et le Prix des Arcades de Bologne. Depuis, elle a également fait paraître plusieurs romans, Darling (1998), So Long (2005), Le Fils du Che (2008), Rapide-Danseur (2012) et L'Idole (2017), et un recueil de nouvelles, Cœurs braisés (2001).
--- 30 ---

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse, Diffusion Dimedia
514 336-3941 poste 229
gcauchy@dimedia.qc.ca

Louis Dallaire, directeur général, Réseau BIBLIO ATNQ
819-762-4305, 23
Louis.dallaire@reseaubiblioatnq.qc.ca
www.mabiblio.quebec

Télécharger le communiqué

Source

Louis Dallaire

Réseau BIBLIO ATNQ

louis.dallaire@reseaubiblioatnq.qc.ca


8197624305

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Nous joindre

150, Avenue du Lac
Rouyn-Noranda (Québec)
J9X 4N5

Téléphone : 819.764.9511
Sans frais : 1.877.764.9511
Télécopieur : 819.764.6375
info@ccat.qc.ca