L’Abitibi-Témiscamingue, territoire d’art et de culture

Calendrier culturel

CONDUITE ALGORITHMIQUE

  • Imprimer
  • Envoyer par courriel

Exposition

François Quévillon sous le commissariat d'Éric Mattson

Quatre œuvres récentes de François Quévillon — Manœuvres, Le Rétroviseur, La Voiture sans conducteur dans l’au-delà, ainsi que Conduite algorithmique — composent cette exposition. Conduite algorithmique donne son titre à un corpus qui synthétise les recherches de François Quévillon sur l’automatisation des transports, développée grâce à des systèmes informatiques qui analysent les données provenant de caméras et de multitudes de capteurs installés sur les véhicules. Afin de nous introduire à ces concepts sous un jour artistique, l’artiste accapare des procédures algorithmiques utilisées en robotique et sur Internet, inscrivant ainsi son œuvre dans un système de relations qui dépasse largement le simple monde de l’art. Faisant échos aux véhicules autonomes et à diverses techniques de surveillance qui impliquent la collecte et l’analyse de données, cette exposition démontre une recherche approfondie, un regard précis, songeur et amusé sur les développements technologiques qui imposent leurs emprises sur notre époque.

L’ensemble de la production artistique de François Quévillon est traversé par deux champs d’exploration principaux : l’analyse des représentations contemporaines dialogue avec la critique de phénomènes mettant en scène la relation tendue entre l’activité humaine et la Terre. Ses dispositifs audiovisuels témoignent d’un regard sur la matérialité de notre existence et sur les événements qui l’altèrent. Leurs analyses et leurs traitements profitent d’une nouvelle réalité, celle du double numérique de notre monde sous surveillance, un univers de données servant principalement à l’accélération de l’exploitation des ressources et à l’augmentation exponentielle du contrôle des transferts d’informations.

En confrontant des techniques utilisées en intelligence artificielle à la nature imprévisible du monde, François Quévillon sonde les réactions de ces systèmes lorsqu’ils interprètent des situations inattendues et des phénomènes incalculables. L’attrait marqué de l’artiste pour les technologies de pointe — analyse de données massives, vision par ordinateur, automatisation, etc. — se voile d’un doute, d’une distance de réserve face aux bienfaits vantés par les industries qui les développent et nous les imposent.

- Eric Mattson et François Quévillon, 2019

La pratique artistique interdisciplinaire de François Quévillon allie l’installation, le son, les images et les technologies. Ses dispositifs audiovisuels, procéduraux et interactifs explorent les phénomènes du monde et de la perception par la mise en œuvre de processus sensibles aux conditions variables de l’environnement et à l’interférence humaine. Détenteur d’une maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, François Quévillon travaille régulièrement dans le cadre de résidences et au sein de groupes de recherche. Il est actif depuis une vingtaine d’années et a présenté ses réalisations lors de nombreuses expositions et événements internationaux dédiés à l’art contemporain, au cinéma et au numérique.



Commissaire en arts, musiques et sons, Eric Mattson accompagne de nombreux artistes des arts numériques et sonores dans l’évolution de leurs démarches en concevant et en produisant des événements et des expositions tant au Québec et au Canada qu’à l’étranger. Ses plus récentes réalisations sont en 2019 : Sons nomades / Nomadic Sounds, six artistes internationaux, CTM, Berlin, avec la commissaire Nicole Gingras; Territoires, Explorations, cinq artistes, cinq lieux au Québec. En 2018, nommons : À un moment donné, dans un lieu précis, Béchard Hudon, au MA, musée d’art de Rouyn-Noranda; La marche est haute – Territoires, cinq artistes, Québec, Rimouski, Rouyn-Noranda, Sherbrooke; La Conduite algorithmique; sur la route, quatre expositions et événements avec l’artiste François Quévillon en 2018 et 2019 (Daïmon, Gatineau; Avatar, Québec; Expression, Saint-Hyacinthe; MA, musée d’art de Rouyn-Noranda). Les productions d’Eric Mattson sont majoritairement soutenues par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada.

Dates

Du vendredi 11 octobre au 8 décembre 2019

Lundi : Ouvert sur réservation seulement
Lundis fériés : 13 h – 17 h
Mardi et vendredi : 11 h – 17 h
Mercredi et jeudi : 11 h – 19 h
Samedi et dimanche : 13 h – 17 h


Prix

gratuit

Lieu

MA, musée art
201, avenue Dallaire, local 154
Rouyn-Noranda
819 762-6600

Contact

Karyne Brassard
819 762-6600
adjointema@rouyn-noranda.ca

Site Web

Retour

Nous joindre

150, Avenue du Lac
Rouyn-Noranda (Québec)
J9X 4N5

Téléphone : 819.764.9511
Sans frais : 1.877.764.9511
Télécopieur : 819.764.6375
info@ccat.qc.ca