L’Abitibi-Témiscamingue, territoire d’art et de culture

Ma sélection

Aucune sélection pour le moment

Compléter ma demande

Ajouter à ma sélection

Steve Jolin

Artiste professionnel

Anodajay

Rouyn-Noranda

Tél : 514 225-0600

info@anodajay.com


Site Web

Facebook

Twitter

Youtube

  • Présentation
  • Services offerts
Discipline
Musique / Chanson
Champs d'activités
Prestation musicale, Écriture, Interprétation
Présentation

ANODAJAY
Steve Jolin, aka Anodajay, est né le 7 du 7 1977. Enfant de l’Abitbi-Témiscamingue, c’est pourtant de l’autre côté de la frontière, en sol ontarien, que le garçon de 12 ans monte pour la première fois sur les planches… L’instant, inoubliable, marque. Quelques années — et une maquette de trois chansons — plus tard, Steve Jolin devient Anodajay (pour anode de cuivre, ce cuivre avec lequel s’est écrit l’histoire de Rouyn-Noranda, et another “J”, un autre « J »), le premier rappeur de l’Abitibi.

Alors que paraît son Premier VII, un disque de 20 titres avec lequel il se présente à Montréal et ailleurs, il fonde en 2003 Les Disques 7ième Ciel. Un label rassembleur et engagé qui, grand défenseur du hip-hop local, révélera plus tard au Québec quelques-uns des plus influents visages de la scène, Samian, Koriass et Dramatik.

En juin 2006, Anodajay lance Septentrion, un deuxième album salué par la critique qu’il met à jour dans le cadre des Francofolies de Montréal. Celui qu’on surnomme désormais « le rappeur des bois » y interprète ce soir-là son adaptation du grand classique québécois La bitt-à-tibi, devenu sous sa plume Le Beat à Ti-bi. Titre fort, pont entre deux générations et audacieux mélange des genres, que rend plus encore éclaté la participation de l’inimitable Raôul Duguay, la chanson soulève la foule. L’extrait envahit les ondes des radios et le vidéoclip, les petits écrans de la province. Le succès est immense. La même année, l’artiste-entrepreneur qui gère de sa région natale sa maison de disques et sa carrière se voit attribuer le titre de Personnalité artistique de l’année en Abitibi. Suivent de près cet honneur, qu’il accepte avec grande fierté, le prix du Vidéoclip de l’année au Gala SOBA pour le Beat à Ti-bi, le prix de la Collaboration de l’année et de l’Artiste populaire de l’année au Gala MU, ainsi qu’une nomination au MuchMusic Video Awards dans la catégorie Meilleur vidéoclip francophone.

Le 7 avril 2007, Anodajay organise à Montréal l’évènement HHD Hip-Hop Dépendant. Il réunit alors sur la scène du Club Soda certains des acteurs les plus en vue du hip-hop québécois. Le spectacle dure quatre heures et est présenté à guichets fermés. Applaudi par le public, par la presse et par l’industrie, l’événement est présenté à nouveau à l’Impérial de Québec puis au Festival des Montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, cette fois devant une foule de près de 12 000 personnes. Le HHD est alors reconnu comme le plus ambitieux spectacle de hip-hop jamais présenté au Québec — l’événement sera présenté pour une dernière fois au Métropolis en 2008, à l’occasion des 20 ans des Francofolies de Montréal — et son producteur, comme un homme d’affaires et un rappeur aguerri. À l’automne, Anodajay est mis en nomination au Gala de l’ADISQ dans les catégories Vidéoclip de l’année, pour Le Beat à Ti-bi, et Album hip-hop de l’année, pour Septentrion. Il est de même porté au grand écran alors que le Festival du Cinéma International de l’Abitibi-Témiscamingue présente Attentat 117 Nord, un documentaire relatant son histoire.

En 2010, alors que l'on célèbre le 7e anniversaire de ce prolifique 7ième Ciel — sur les scènes des Francofolies de Montréal et du Festival de musique émergente d’Abitibi-Témiscamingue, notamment —, et le succès toujours grandissant de ses acteurs, dont le rappeur d’origine algonquienne Samian, un guerrier des mots désormais connu de tous, le 7 septembre, celui que l'on qualifie de « grand frère du rap » en raison entre autres de son engagement auprès des jeunes met à jour le 7e album de 7ième Ciel, ET7ERA. Un album de paroles et de cuivre extrait de sa terre qui fait l’objet de critiques élogieuses en plus de rallier les publics.

Pour le fondateur des Disques 7ième Ciel, Steve Jolin, aka Anodajay, l’année qui vient de s’écouler en fut une marquante. Propulsé par l’incroyable succès de son très 80’s et irrésistible Jamais Su — habile relecture du Longtemps, souvent, énormément de Diane Tell resté au Top 15 BDS des radios commerciales du Québec et numéro 1 à MusiquePlus au Top 5 francophone plusieurs semaines durant — qu’il a d’ailleurs interprété en duo avec la grande dame — qui tape un clin
d’oeil dans le vidéoclip de l’extrait — à quelques reprises sur les ondes de la télévision de Radio-Canada, à Télé-Québec et à MusiquePlus, celui que l’on surnomme « le rappeur des bois » a été de plusieurs événements d’envergure. En prestation aux Francofolies de Montréal en ouverture de l’imposant tandem français Akhénaton et Faf Larage, en performance avec Diane Tell à l’Autre Gala de l’ADISQ, où il était aussi en nomination dans la catégorie Album hip-hop de l’année, aux côtés de Samian au Club Soda et sur les scènes suisses … et à titre de président et fondateur des Disques 7ième Ciel, un fier défenseur du développement culturel et entrepreneurial de Rouyn-Noranda. C’est d’ailleurs sur des images de cette « belle de cuivre » que le rappeur soulignait la fin de cette année on ne peut plus charnière, en présentant le vidéoclip de l’extrait Mon Neighborwood, toujours en rotation sur les ondes de MusiquePlus.

Expérience

Co-fondateur du Festival Hip-hop de Montréal,
Président des Disques 7ième Ciel.

Démarche artistique

Spectacles, ateliers d'écriture et conférences.

Cet artiste offre les services suivants
  • Prestation ou spectacle

Aucun résultat


Prenez note que nous ne sommes pas responsable du contenu des fiches d'artistes ou d’organismes. Que ce soit pour la validité de leur statut d'artiste, leur curriculum vitae, leurs images ou pour l'orthographe, ce sont eux qui sont responsables d'offrir des informations justes et correctes ainsi qu'un contenu soigné.

Modifier cette fiche Retour

Ma sélection

Aucune sélection pour le moment

Compléter ma demande

Nous joindre

150, Avenue du Lac
Rouyn-Noranda (Québec)
J9X 4N5

Téléphone : 819.764.9511
Sans frais : 1.877.764.9511
Télécopieur : 819.764.6375
info@ccat.qc.ca